Comment faire changer vos serrures quand vous êtes locataire ?

Que ce soit pour des raisons sécuritaires ou une meilleure tranquillité d’esprit, de nombreux locataires peuvent être amenés à changer les serrures de leur logement. Il est néanmoins essentiel de connaître les procédures et règles qu’il faut suivre avant d’entreprendre une telle démarche. Comment faire remplacer vos serrures lorsque vous êtes locataire ? Faut-il l’accord du propriétaire avant d’effectuer un tel changement ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pourquoi vouloir faire remplacer vos serrures ?

Il existe de nombreux motifs qui peuvent justifier le changement de serrures. L’aménagement dans un nouveau logement figure parmi les raisons qui amènent un locataire à remplacer ce dispositif. Quand on s’installe dans une nouvelle habitation, il se peut que l’on ressente une certaine inquiétude, car on n’est pas sûr que les anciens locataires n’ont pas conservé un double des clés. En changeant les serrures, vous limitez les risques d’intrusion. Comme on peut le voir sur ce site par exemple, pour remplacer vos serrures, il est conseillé de faire appel à un spécialiste.

La perte des clés est une autre raison pouvant justifier le remplacement de la serrure. Cette procédure est la meilleure solution si l’on s’est fait voler ses clés ou quand on ne peut pas garantir qu’elles ne sont pas tombées entre de mauvaises mains. Cela permet de prévenir toute tentative d’effraction. Vous devez par ailleurs remplacer vos serrures si vous êtes victime de cambriolage pour rétablir la quiétude chez vous ou réparer les ouvertures endommagées.

Faut-il l’accord du propriétaire pour effectuer ce changement ?

La plupart du temps, vous aurez besoin de l’accord du propriétaire pour remplacer vos serrures, à moins que vous ne remplaciez uniquement le cylindre de ce dispositif de sécurité. Dans ce cas, il faut effectuer le changement sans modifier le mécanisme ou le boîtier de la serrure. Cette opération est généralement moins coûteuse et plus simple qu’un remplacement de l’ensemble du dispositif. Le locataire doit par ailleurs conserver l’ancien cylindre et le remettre en place à la fin du bail sauf si le propriétaire l’autorise.

Vous n’avez pas à remettre l’ancienne serrure en place à la fin de votre bail quand vous êtes victime de cambriolage ou si vous perdez vos clés. Ici, le locataire doit obligatoirement informer le propriétaire de la situation et de l’intention de changer la serrure. Enfin, vous pouvez remplacer les serrures sans l’accord du propriétaire si ce dispositif est défectueux ou vétuste et que ce dernier ne remplit pas son obligation de réparation.

Nos conseils pour choisir le bon type de serrure

Le mode de pose fait partie des critères à prendre en compte lors du choix d’une nouvelle serrure. Il dépend du type de porte que l’on veut équiper et du style que l’on souhaite lui donner. Il existe principalement deux modes de pose, à savoir : la serrure à encastrer et la serrure en applique. La serrure à encastrer est adaptée aux portes pleines ou celles dotées de montant. Elle est à la fois discrète et élégante. La serrure en applique, quant à elle, est plus facile à installer, mais est moins esthétique. Elle convient aux portes dotées de montant trop étroit ainsi qu’à celles qui sont fines.

Le niveau de sécurité est un autre facteur à prendre en considération. Il varie en fonction du nombre de points de fermetures situés au niveau du cylindre. Sur le marché, vous trouverez des serrures monopoints (sécurité minimale) et des serrures multipoints (haute résistance aux effractions). Le mode d’ouverture est également un paramètre que l’on peut considérer. À ce niveau, vous avez la possibilité d’opter pour :

  • les serrures à clé,
  • les serrures à code,
  • les serrures biométriques,
  • les ouvertures connectées.

Elles possèdent toutes leurs propres avantages et inconvénients qu’il est important de prendre en compte avant de faire votre choix.

Articles similaires

Noter cet article