Logo Talents Chez Moi

Dépannage d’urgence : comment choisir un prestataire éthique ?

Les arnaques relatives au dépannage à domicile sont fréquentes en France. En effet, en 2017, environ 5 300 plaintes ont été enregistrées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Il est donc important de savoir, en tant que propriétaire ou locataire, comment éviter de tomber sur des artisans sans scrupules. Voici quelques conseils qui vous aideront à choisir un prestataire éthique.

Comment éviter les arnaques lors d’un dépannage d’urgence ?

Pour éviter les risques d’abus, contactez les autorités administratives compétentes pour en savoir plus sur les artisans de votre zone. Vous pouvez par exemple vous tourner vers la FFB (Fédération française du Bâtiment) ou la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), qui disposent d’annuaires fournissant des informations fiables sur les professionnels du bâtiment. Grâce à ces informations, vous avez l’assurance de trouver un expert digne de confiance pour effectuer des réparations chez vous. Les sociétés répertoriées dans ces annuaires sont généralement très sérieuses. En conséquence, il n’y a pas de risques de vous faire arnaquer.

Toutefois, pour plus de prudence, recherchez sur internet les avis et les commentaires de clients sur l’artisan ciblé. Dans de nombreux cas, les clients n’hésitent pas à exprimer leur opinion en ligne, qu’ils soient satisfaits ou insatisfaits. Dès lors, leurs commentaires peuvent vous donner une idée plus précise du professionnalisme du prestataire. Mais, il faut dire qu’il est difficile de trouver un qui n’a pas reçu d’avis négatifs sur ses services. Tournez-vous plutôt vers les professionnels qui comptabilisent plus d’avis positifs que négatifs (80 % contre 20 %).

Faites également attention au coût des opérations de dépannage d’urgence classiques. Comme le recommande FairFair, il faut avoir connaissance de tous les détails utiles, y compris les frais de fournitures, les frais de déplacement et le coût horaire de la main-d’œuvre. Grâce à cela, vous saurez si le prestataire fait preuve de transparence ou non dans son devis.

Évitez ces pratiques malhonnêtes des prestataires de dépannage d’urgence

Une fuite d’eau dans la cuisine, une porte claquée accidentellement ou une coupure d’électricité sont des désagréments qui peuvent arriver à tout le monde. Le problème est que beaucoup se font arnaquer lorsqu’ils demandent un service de dépannage en urgence, et de tels cas sont plus fréquents avec les dépanneurs à domicile. Par exemple, il existe des artisans peu scrupuleux qui facturent des sommes exorbitantes pour une intervention qui n’a pris que trois minutes. Parmi les pratiques les plus alarmantes dans le secteur, on peut citer :

  • les publicités trompeuses,
  • les stratégies commerciales agressives,
  • l’absence de prix et d’informations avant la conclusion d’un contrat,
  • l’absence de contrat.

Ces pratiques portent non seulement préjudice aux clients, mais aussi aux artisans qualifiés et honnêtes. En effet, ces derniers souffrent d’une concurrence déloyale et de l’image ternie de leur domaine d’activité.

Trouver un prestataire éthique en urgence : les critères à prendre en compte

Lorsque vous notez une fuite ou un dysfonctionnement, ne prenez pas immédiatement votre téléphone portable pour appeler à l’aide. Bien qu’il s’agisse d’un réflexe naturel, vous devez rester calme. Nous vous conseillons de commencer par sécuriser votre maison en coupant l’eau et l’électricité. Cela permettra de limiter les dégâts et de choisir un dépanneur dans un cadre beaucoup plus serein.

Les certifications

Pour engager un dépanneur fiable et compétent, nous vous conseillons de vous appuyer sur les qualifications et les certifications. Sachez que celles-ci diffèrent selon le domaine d’intervention du professionnel. Par conséquent, les qualifications et certifications QUALIBAT s’appliquent à tous les projets de construction et de rénovation, sauf les travaux d’électricité qui sont régis par la certification QUALIFELEC. Pour les travaux de rénovation énergétique, vérifiez que le prestataire est certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Concernant les travaux liés au gaz, il doit être enregistré auprès de l’organisme de contrôle QUALIGAZ et qualifié PG (professionnel Gaz).

Les assurances

Pour qu’un professionnel puisse effectuer son travail, il doit posséder une assurance. Elle le couvre, ainsi que les clients en cas de dommages qui engagent ses responsabilités. Vous pouvez donc demander une copie d’attestation d’assurance avant d’engager un dépanneur. Cependant, comme les assurances applicables aux travaux de plomberie et d’électricité ne sont pas nécessairement les mêmes, l’artisan peut avoir plusieurs documents à fournir.

Le devis

Le devis, ou ordre de réparation, doit être détaillé et comporter bon nombre d’éléments :

  • le nom et l’adresse de l’entreprise et du client,
  • la date du devis en tant que contrat et la durée de validité de l’offre,
  • l’état de l’équipement ou du système défectueux et les réparations à réaliser,
  • le volume et le prix de chaque pièce nécessaire,
  • les taux horaires de la main-d’œuvre,
  • les frais de déplacement,
  • le coût total hors taxes et TVA comprise.

N’acceptez jamais un dépannage sans devis. En effet, les devis sont maintenant obligatoires et ne sont plus assujettis à un prix minimum. Ils doivent donc être établis dès le premier euro, porter la mention « Accepté avant travaux » et être rédigés en deux exemplaires.

Les termes « devis et déplacement gratuits » sont certes tentants, mais ne sont pas toujours fiables. En effet, ils peuvent être trompeurs, surtout lorsqu’ils sont accompagnés de la mention « sous réserve de réception du devis« . Certains professionnels ont tendance à exagérer et à gonfler leurs devis afin que, sur place, si vous n’acceptez pas l’offre, vous deviez tout de même payer des frais de déplacement…

Vous pouvez craindre de déranger ou d’être trop envahissant, mais il est important de poser des questions. Un bon dépanneur vous expliquera clairement les travaux prévus et leur utilité de manière à ce que vous puissiez comprendre le déroulement de son intervention. En d’autres termes, il doit avoir la capacité de se mettre à votre niveau. Évitez les prestataires de services qui ne font pas d’efforts pour répondre, trop évasifs ou qui vous plongent dans un jargon trop complexe que vous ne comprenez pas.

Dépannage d’urgence : que faire en cas d’arnaque ?

En dépit de ces précautions, vous pouvez avoir la malchance d’appeler la mauvaise personne et d’être victime d’une escroquerie. Dans ce cas, nous vous conseillons de rester calme et d’entamer des négociations à l’amiable. C’est généralement la meilleure solution, non seulement plus abordable, mais aussi moins stressante.

Si le prestataire refuse ou ne vous écoute pas, vous pouvez alors envoyer une lettre recommandée. Si vous ne pouvez toujours pas faire valoir vos droits, il est possible de s’adresser à une association de consommateurs ou à un médiateur. La Direction Départementale de la Protection des Populations, dite DDPP, peut aussi vous assister. Vous trouverez les coordonnées sur Economie.gouv.fr.

Vous savez à présent comment faire afin d’éviter les arnaques lors d’un dépannage à domicile. N’hésitez pas à demander à votre entourage des recommandations. Certains ont certainement eu à recourir aux services d’un prestataire professionnel et qui propose des travaux de qualité.

Articles similaires

Noter cet article
Archive Talents Chez Moi

Témoignages

Articles récents