Carmen Delgado

de carcassonne

Contacter le talent

Qui suis-je ?

Carmen Delgado Sianes est née à Séville en 1965. Durant son enfance elle grandit au côté de son père Francisco Delgado Muñoz,  étudiant comme lui les peintres « costumbristas » andalous du XIX siècle. Mais très tôt, elle sort son appareil photo, scrutant et s’imprégnant, avec beaucoup de sensibilité, des mœurs et coutumes de sa propre époque.

Nous retrouvons, effectivement, dans ses tableaux ce souci du détail, et pourrons apprécier son style unique,  plein de contraste et de  lumière.

Nous devons quand même rajouter que les modèles de ses portraits, sont des personnages emblématiques et caractéristiques rencontrés, çà et là, lors de ses voyages, rehaussant le côté psychologique de l’être humain très caractérisé de son œuvre.

Son style vraiment très particulier, frise l’impressionnisme. Il nous révèle de magnifiques coups de pinceaux, très colorés, à la fois précis et grossiers, et incluant parfois la spatule,  nous obtenons alors  un mouvement unique, où la vivacité domine.

 A partir de 1992, elle participera à des expositions communes, dans sa ville natale Séville, mais aussi à Conil (Cadiz), lieux mythique pour les artistes. Plus tard, elle exposera encore, mais cette fois-ci en solo, toujours dans sa ville : « Café du Parlement » Andaloux, galerie « Arte Abades 47 »…Elle va plus tard  s’associer à un regroupement d’artistes peintres et participer à la « Feria de Arte Concept de Sevilla ».

Elle réitérera l’expérience les années suivantes avec sa propre galerie d’art « Medici ». Continuant en Andalousie, comme dans la province de Huelva, où elle exposera à la bibliothèque de Paymogo et aussi participera au concours et gagnera le premier prix pour l’affiche de la « Roméria de Paymogo 2013 ». De retour à Séville, elle s’installe dans une ville toute proche : La Algaba, magnifique bourgade au bord du Guadalquivir, propice à l’inspiration.

Elle exposera dans la tour de « Los Guzmanes », typique tour médiévale mauresque. Lors du concours annuel d’affiche du « Carnaval de La Algaba », en 2016, elle gagnera le deuxième prix de peinture organisé par la municipalité.

 Sa soif d’apprendre et son intérêt pour les autres cultures, l’emmène à Carcassonne (France), où elle va orbiter dans le milieu artistique Audois, en exposant dans divers lieux : inauguration du  show-room  « Presta Service », Café « Le Saillan », la cave à vin « Dame Carcas », « l’Atelier bar », invité par la Prévention Routière à l’hôtel de Département de l’Aude. Et enfin dernièrement elle créa son auto-entreprise de fabrication, réhabilitation,  et  reproduction d’art plastique. Depuis  septembre 2018, et encore aujourd’hui, elle expose rue de  l’Aigle d’Or (rue piétonne) à Carcassonne.

Avis clients